Les dividendes victimes du coronavirus

Les dividendes 2019 des grandes sociétés cotées pourraient passer à la trappe ou être mis en quarantaine. Il s’agit, pour les entreprises de préserver leur trésorerie. Dommage, car ils devaient atteindre presque 55 milliards d’euros, leur montant le plus élevé de l’histoire. Qui supprime, qui garde, qui doute? Revue de détail.